The red goes black




Le quatuor aux deux guitares et aux amplis qui fument, ambassadeur du pays de Cornouaille aux vieilles Charrues cet été, a facilement cofinancé grâce à ses fans l’enregistrement d’un prochain premier album. Quand le rouge vire au noir il reste encore et toujours de l’espoir.